viande et idées fausses

veau_recette-veau_1

« Pour être en pleine forme, il faut manger de la viande ». Depuis des années, cette idée se transmet de façon insidieuse, comme une vérité absolue et incontournable.

Le sportif n’imagine pas entretenir ses muscles sans viande. La mère de famille culpabilise si elle ne peut acheter un steak plusieurs fois par semaine à ses enfants et le cadre d’entreprise va recharger ses batteries en choisissant une cote de boeuf lors de son déjeuner d’affaires…. et pourtant!

Selon le Fonds mondial de recherche contre le cancer, la viande rouge doit être consommée avec modération. Et la charcuterie devrait être réservée pour de très rares occasions. Le lien entre cancer du colon et  consommation de viande rouge est aujourd’hui établi de façon certaine.

Comment imaginer manger un aliment de qualité quand on connait les conditions de vie des animaux d’élevage? Stress intense, alimentation inadaptée, prise de médicaments, conditions de vie déplorables, transformations génétiques. Tout est réuni pour créer un véritable poison. Poison pour notre santé,  mais aussi poison pour nos consciences d’humain. Comment accepter de générer autant de souffrances pour un plaisir gustatif (désormais très altéré) de quelques instants?

Sans prôner le ‘tout végétarien », il est urgent de diminuer notre consommation de viande. Pour la planète, pour les animaux, pour notre santé et l’avenir de nos enfants, la viande doit redevenir ce qu’elle était auparavant: un met exceptionnel réservé à des occasions exceptionnelles.  Nous avons trop tendance à oublier que le steak qui se trouve dans notre assiette était, quelques jours auparavant, un animal doué de sensibilité qui a vécu un calvaire pour en arriver là. Et pour ceux qui ne peuvent se passer de leur grillade, qu’ils soient rassurés, diminuer la consommation de viande permettra de façon certaine d’en améliorer la qualité. Les derniers scandales sanitaires liés aux trafics de viandes ne sont que la résultante de notre sur-consommation.

Pour information, vous trouverez ci dessous un lien sur les animaux destinés à notre alimentation.

http://www.planetoscope.com/elevage-viande/1172-nombre-d-animaux-tues-pour-fournir-de-la-viande-dans-le-monde.html

Publicités

2 Commentaires

  1. http://osteopathe-paris-16.eu/

    Merci pour cet article qui bouscule enfin une des plus grosses idées recues en alimentation ; le surbesoin de viande, de plus en plus d’études tendent à avancer que les besoins de l’Homme se rapprocheraient de ceux d’un végétarien, mais que notre capacité « omnivore » sezrvirait à pouvoir survivre avec d’autres aliments comme la viande, mais qui ne serait pas notre source alimentaire de base.

    • virginieparee

      Merci pour votre commentaire Florent! Ce sont des remerciements tardifs mais sincères! Je crois que nous sommes des omnivores à tendance végétarienne. Une chose est certaine: nous mangeons trop de viande, créant ainsi des dégâts considérables dans des domaines aussi variés que l’écologie, la bio diversité, notre santé, le climat et le monde animal vis à vis duquel nous avons une attitude des plus cruelles….
      amitiés,
      virginie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s