Sans gluten, oui, mais pas dans le panneau!

Pour traiter la maladie coeliaque, supprimer le gluten est un incontournable. C’est l’unique moyen d’effacer les symptômes qui rendent le quotidien d’un intolérant si difficile et de préserver sa santé.
Depuis quelques années, on parle également de sensibilité au gluten. Même si les manifestations sont beaucoup plus tolérables que celles de la maladie coeliaque, il n’en demeure pas moins qu’elles génèrent des troubles inconfortables tels que ballonnements, spasmes intestinaux ou même douleurs articulaires.
Ces difficultés digestives peuvent aussi trouver leur origine dans des comportements tels qu’une prise alimentaire trop rapide, un manque de mastication ou tout simplement un excès de stress.
Tout ceci reste bien confus quand il s’agit d’en trouver une explication.
Bien des personnes remarquent cependant une amélioration de leur état général et une disparition des manifestations d’inconfort quand elles arrêtent la consommation de céréales contenant du gluten.
Dans ces conditions le régime sans gluten n’est pas une mode, comme beaucoup le clament, mais bien un moyen d’améliorer son état général. C’est ainsi que beaucoup de personnes ont choisi de supprimer le blé et ses dérivés de leurs menus.
D’abord vendus en magasins Bio, les produits sans gluten se sont introduits progressivement dans nos supermarchés. Biscuits, pâtes, plats cuisinés, pâtisseries, ou pains, les industriels se sont mobilisés pour présenter une offre riche et variée. Proposé à un coût élevé sans que cela soit réellement justifié, le « sans gluten » peut cependant présenter des conséquences qui vont à l’encontre de son image diététique. En effet, bien des personnes pensant bien faire en ayant supprimé le gluten se sont vues prendre quelques kilos en peu de temps sans bien en comprendre les causes.
Eh oui, supprimer le blé pour consommer des produits industriels ne va faire que déplacer le problème. L’immense majorité des produits préparés sans gluten affiche un Index Glycémique élevé. Riz soufflés sous forme de galettes, farines de maïs, fécule de pomme de terre ou crackers à base de sarrasin, ce qui est vrai pour les produits à base de blé, le reste aussi pour les autres céréales.
Ainsi, tous les produits raffinés portés à hautes températures restent des produits à fort impact sucré présentant un intérêt nutritionnel médiocre.
Si vous décidez de stopper le gluten, préférez en remplacement des aliments naturels, riches en nutriments et dont l’Index Glycémique reste raisonnable. Le riz complet, le quinoa ou la farine de sarrasin en sont les exemples les plus courants.
Enfin, si vous n’êtes pas intolérants, choisir des blés de bonne qualité (complets et Bio), préférer les blés durs aux blés tendres et en réduire la consommation suffit bien souvent à retrouver une digestion harmonieuse.

Capture d’écran 2015-03-16 à 21.53.46

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s