La rentrée des adolescents

IMG_1140

C’est la rentrée, et voici le moment de reprendre des habitudes indispensables à une scolarité harmonieuse.

Sur le plan alimentaire, le contexte demande une réponse adaptée: journées longues en position statique, nécessité de concentration et d’apprentissage, croissance et bouleversements hormonaux. 

Pas toujours facile quand on connait le besoin de se dépenser et de bouger pendant cette période de vie.

C’est ainsi que l’alimentation devra répondre aux besoins spécifiques des 12-20 ans.

« Manger plus et manger mieux, voilà une synthèse de ce que devrait être une alimentation adaptée.

Les transformations qui s’opèrent nécessitent l’apport de tous les nutriments essentiels tels que vitamines et oligo-éléments.

De quoi notre ado va t-il avoir besoin?

  • des glucides naturels :

pâtes complètes, riz complets, et légumineuses (lentilles, haricots, pois chiches…) apporteront l’énergie dont le corps a besoin. Les sucres raffinés ne présentent aucun des apports indispensables.

  • des lipides de qualité

Poissons gras, noix, noisettes, amandes mais aussi huiles végétales de bonne qualité sont indispensables à la production d’hormones et garantissent la santé des parois cellulaires.

  • les protéines

Le besoin en protéines est plus important pendant l’adolescence.

Poissons, volailles et un peu de viande rouge (pour les inconditionnels) feront l’affaire.

N’oublions pas que l’association de légumineuses et de céréales constitue aussi un apport protéique. D’ailleurs, la plupart des plats traditionnels dans le monde utilisent cette combinaison :

Riz et lentilles en Asie

Pois chiches et semoule de blé en Afrique

Maïs et haricots rouges en Amérique latine.

  • les fruits et légumes

gorgés de vitamines et très protecteurs pour l’organisme, les végétaux devraient être consommés à chaque repas. »*

En accompagnement de tout cela, quelque règles toutes simples peuvent venir améliorer le confort en période scolaire.

– Prendre des repas en famille. Même si nos ados oscillent entre bonne humeur et mutisme récalcitrant, il est toujours bon de tenter la carte de la convivialité et de la légèreté. Pas toujours facile, je vous le concède.

– Fuir tout ce qui excite : discussions houleuses, films angoissants, journaux télévisés, jeux toniques et surtout sucres rapides tels que sodas ou alimentation industrielle.

– Eviter écrans et téléphones, particulièrement défavorables à l’endormissement.

– Prendre une douche fraiche avant de se coucher pour se détendre et faire tomber la température corporelle.

– Enfin, fermer les volets et occulter toutes les sources de lumière pour favoriser un sommeil profond et réparateur.

*Extrait de « Mais pourquoi personne ne nous le dit? l’alimentation des ados » Ed Mosaique Santé

1ere-Couv-alim ADOS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s