Mange moins, bouge plus….

IMG_0263

« Mange moins, bouge plus, et tu perdras du poids » !

Voilà l’injonction culpabilisante que les personnes en surpoids reçoivent régulièrement de la part de leur entourage.

C’est logique, implacable, presque mathématique: si on dépense plus de calories qu’on en absorbe, le surplus pondéral s’élimine.

Cela revient à considérer que notre silhouette ne repose que sur notre alimentation et l’exercice physique. Et c’est ce que bon nombre de publicités actuelles nous fait croire.

Et pourtant…

N’avez vous pas remarqué que lorsque les émotions sont vives, votre respiration se modifie et la déglutition devient difficile ?

N’avez vous pas noté qu’avant de rentrer en salle d’examen, votre transit se fait plus rapide ?

Pourquoi lorsque vous êtes amoureux vous ne prenez pas de poids, voire vous en perdez, sans changer votre alimentation ?

Pourquoi, lorsque vous vous sentez plus fragile, vous avez tendance à choisir les plats de votre enfance ?

Pourquoi le manque de sommeil ou le travail en horaires décalés font-il grossir ?

Toutes ces questions sont bien éloignées du calcul apport/dépenses de calories.

 

Un poids de forme est une des manifestations visibles des équilibres de santé.

Or, si l’alimentation en est un des paramètres incontournables, ce n’est pas uniquement le système digestif qui régit la silhouette.

C’est notre Etre global qui prend du poids ou qui en perd. C’est l’individu qui respire, se nourrit, élimine, pense et ressent des émotions.

Arrêtons de culpabiliser les personnes en surpoids par « mange moins, bouge plus ». Cela revient à nier leur histoire, leur culture, leurs émotions, leur souffrance, parfois.

Avant d’envisager la perte de poids, rappelons nous que notre première objectif est le bien être. Se sentir bien.

Cela passe par une meilleure synergie corps/esprit. Cela se construit par une meilleure gestion d’outils tels que la respiration abdominale, la gestion émotionnelle ou même le soutien de nos émonctoires dans leur fonction d’élimination des toxines.

La minceur en sera une des conséquences.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s