Le fenouil, une réponse naturelle pour une digestion légère

IMG_5373

Si vous souffrez de troubles digestifs et que vous appréciez la saveur anisée, le fenouil est la solution pour oublier vos désagréments.

En graines, en bulbe ou en huile essentielle, le fenouil est la réponse à bien des inconforts.

Sous forme de graines, pour faciliter la digestion après un repas copieux :

Mettre un peu de gingembre frais (selon vos goûts), une quinzaine de graines de fenouil et 2 rondelles de citron bio dans une eau à peine frémissante. Laissez infuser et couvrez le mélange pendant 10 minutes. Filtrez et buvez !

Sous forme d’huile essentielle pour lutter contre les troubles digestifs, ballonnement, constipation et fermentations :

Diluer 1 goute d’huile essentielle de fenouil pour 4 gouttes d’huile végétale de votre choix (amande douce, abricot, coco…) et procédez à un massage circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre sur la zone abdominale.

Le bulbe, pour une entrée fraiche et détox :

Choisir 2 belles carottes et un bulbe de fenouil. Epluchez et émincez les finement. Ajoutez y un peu d’huile d’olive, du citron, du cumin et du gingembre haché. Un peu de sel et de poivre, et vous obtenez une entrée facile et délicieusement légère…

Outre ses vertus digestives, le fenouil est excellent pour lutter contre les douleurs articulaires, les inconforts gastriques et l’excès d’acidité.

Publicités

L’ananas contre la rétention d’eau

 

IMG_1381

Souvent utilisé dans le cadre de programmes minceur, l’impact sucré de l’ananas est tel, qu’il semble peu probable que ce fruit exotique puisse faire mincir.

Si ses caractéristiques nutritionnelles sont proches des fruits de métropole, la richesse enzymatique de l’ananas en fait un excellent « booster » de digestion.

Il supprime les aigreurs d’estomac, diminue les flatulences et lutte contre la rétention d’eau.

Pour les carnivores invétérés, sachez que la composition enzymatique de l’ananas aide à la digestion des viandes prises au cours d’un même repas.

 

Ananas panés aux amandes

Ingrédients: 2 œufs bio ; 1/2 sachet de poudre d’amande ; 1 petit ananas.

Cassez les œufs et battez-les en omelette. Versez 1/2 sachet de poudre d’amande dans une assiette. Épluchez l’ananas et coupez 4 belles tranches. Tremper chaque tranche dans l’œuf puis dans la poudre d’amande. Faites cuire dans une poêle anti adhésive 1 min sur chaque face.

Recette extraite de l’alimentation santé, les recettes! Ed Mosaïque Santé

Capture d’écran 2014-02-28 à 17.28.33

Les aliments anti-fatigue

IMG_4961

« Quels sont les aliments anti-fatigue ? », voilà une question qui m’est régulièrement posée, surtout en cette période de transition saisonnière.

Il se trouve que les aliments anti-fatigue n’existent pas, même si certains permettent d’éviter les « coups de barre » ou de stimuler l’intellect.
Il y a plutôt des aliments à éviter. Ce sont les aliments trop sucrés et les aliments trop gras ou en tout cas riches en mauvais gras.

Les aliments très gras tels que charcuteries, fritures ou certains fromages sont difficiles à digérer et demandent un travail supplémentaire du métabolisme. Cela se traduit souvent par une somnolence post repas.

Les aliments trop sucrés génèrent des hypoglycémies, parfois sévères, qui rendent toute activité physique ou intellectuelle laborieuse.

Outre les difficultés digestives, ces 2 groupes d’aliments produisent des toxines qu’il sera nécessaire d’évacuer, sollicitant de nouveau les émonctoires.


Pour ne pas être fatigué en mangeant il est simplement utile de respecter des règles comme :

  • bien mâcher
  • bien s’hydrater en dehors des repas
  • éviter l’excès d’alcool
  • éviter les mauvais gras
  • ne pas abuser de la caféine
  • manger des protéines légères à chaque repas de type poisson, œuf, volaille.
  • les pâtes, le riz ou les pommes de terre sont aussi indispensables et bien digérés s’ils sont associés correctement, notamment avec des légumes.
  • éviter les aliments industriels et très sucré tels que sodas bonbons et viennoiseries.
    Enfin les herbes aromatiques ou épices sont une aide digestive efficace et propice à la forme. Je pense par exemple au fenouil à l’anis, à la coriandre ou au basilic ou à toutes les épices telles que cumin ou gingembre.

    Pour conclure, on parlera plutôt d’une hygiène de vie qui favorise la forme: des repas équilibrés et de saison, une activité physique douce et régulière et un sommeil profond en évitant les écrans le soir.

Tableau des Index Glycémiques

Type d’aliment

IG Bas

IG moyen

IG élevé

A éviter

Légumes

Ail

artichaut

asperge

aubergine

avocat

brocoli

carotte crue

céleri branche

céleri rave cru

champignons

choux

cœur de palmier

concombre

courgette

endives

épinards

fenouil

haricots verts

navet cru

oignon cru

poireau

poivron

radis

salade

salsifis

tomate

Betterave

oignon cuit

patate douce

topinambour

Carotte cuite

céleri rave cuit

citrouille

courge

navet cuit

panais

potiron

rutabaga

légumineuses

Haricots rouges

haricots blancs

lentilles

petits pois frais

pois cassés

pois chiches

Fèves crues

petits pois en boite

lentilles en boite

Fèves cuites

Pommes de terre

Patates douces

Gnocchis

Pomme de terre vapeur ou à l’eau

purée

PdeT au four

Chips

flocons pour purée

frites

Fruits frais

Abricot

citron

clémentine

figue

fruits rouges

orange

pamplemousse

pêche

poire

pomme

prune

rhubarbe

Kiwi

mangue

ananas

litchi

banane

papaye

fruits en compote maison

jus de fruit frais

sorbet

Châtaigne

melon

pastèque

compote de fruits industrielle

fruits au sirop

confitures

Jus base de concentré

sodas au goût fruité

Fruits secs et oléagineux

Amandes

abricots secs

cacahuètes

noisettes

noix

noix de cajou

olives

pistaches

Figues sèches

pruneaux

Dattes

raisins secs

Oléagineux grillés ou fumés

cacahuètes grillées

beurre de cacahuètes

Céréales et farines

Céréales complètes non sucrées

farine de soja

farine de pois

farine de quinoa

farine de blé intégral

quinoa

riz sauvage

son d’avoine

Boulghour

couscous

farine de sarrasin

farine complète et semi complète

flocons d’avoine

riz complet et semi complet

riz thaÏ

riz basmati

semoule complète

Farine blanche

farine de châtaigne

farine de riz

galette de riz soufflé

maïs

maÏzena

muesli

polenta

riz blanc

riz gluant

riz précuit

riz soufflé

semoule raffinée

tapioca

Corn flakes

pop corn

toutes les céréales pour enfants

pain

Pain au sarrasin

pain complet

pain au levain

pain de seigle

Biscottes

biscuits

pain blanc de campagne

Baguette blanche

brioche

croissant

pain au chocolat

pain de mie

pâtes

Spaghettis complets al dente

vermicelles de blé dur

Pâtes complètes et semi complètes

Lasagnes

nouilles

pâtes blanches

pâtes à la farine de riz

raviolis

laitages

Fromage blanc

tous fromages

lait de brebis, de chèvre ou de vache

yaourt nature

Glaces

yaourts aux fruits

Laits végétaux

Lait d’amande

lait de noisette

lait de soja

lait de coco

yaourt de soja nature

Lait de châtaigne

lait de riz

Sucres et substituts

Sirop d’agave

stevia

chocolat noir

Miel

sirop d’érable

sucre de canne non raffiné

Sucre blanc

sucres raffinés

protéines

Œufs

poissons

tofu

viandes

lipides

Toutes les huiles et matières grasses

Huile de palme

toutes les huiles portées à haute température

Grands froids: des aliments pour vous réchauffer

 

Capture d_écran 2018-02-24 à 12.22.11

Une alimentation adaptée peut aider votre corps à se maintenir à la bonne température et à lutter contre le froid.

Pour cela, les épices sont des aliées efficaces: cannelle, poivre, gingembre, cumin, clou de girofle sont idéales pour agrémenter vos légumes de saison: poireaux, navets, choucroute…

Les légumineuses telles que les lentilles et pois cassés sont également recommandées pendant la saison hivernale

Les tisanes à base de thym, laurier et de romarin sont parfaites pour vous réchauffer. Vous pouvez y ajouter un peu de miel et de cannelle pour accroitre la sensation de chaleur.

Pour les amoureux du thé, le thé chaï, délicieux mélange de thé noir et d’épices est tout à fait recommandé pour braver les frimas de l’hiver tout en soutenant les fonctions digestives.

Enfin, contrairement aux idées reçues, l’alcool ne réchauffe pas et entraine une déshydratation, contraire aux besoins du corps pour maintenir sa température. Attention donc au leurre des boissons alcoolisées quand il fait froid.