Poids de forme et énergie avec les probiotiques…

IMG_6542

 

Une flore intestinale harmonieuse est un socle de santé. En prendre soin est le préalable à toute démarche visant à retrouver minceur, bien-être, équilibres biologiques et même bonne humeur.

Quand certaines manifestations inconfortables laissent deviner que les intestins et leur flore sont malmenés, le réflexe habituel est de consommer des probiotiques. C’est effectivement une bonne idée. Mais le réensemencement de la flore ne peut se faire que sur un terrain déjà préparé.

Cela passe par une attention toute particulière sur quelques incontournables :

  • l’équilibre du pH: prendre des probiotiques en milieu acide ne présente aucun intérêt. Alors courez acheter un test de pH urinaire pour controler votre niveau d’acidité. Si les résultats sont inférieurs à 7, vos menus manquent de fruits, légumes, épices et herbes aromatiques. Peut être avez vous aussi une alimentation trop riche en protéines carnées et/ou en préparations industrielles ?
  • Les bons gras sont indispensables à l’imperméabilité de la paroi intestinale et aux bactéries qui composent la flore. Une supplémentation en oméga 3 ou une quinzaine de noix quotidiennes (qui ne font pas grossir, rappelons le…) peuvent s’avérer efficaces et opportunes.
  • Pour une santé optimale, les bactéries intestinales ont besoin d’un support qui manque à notre alimentation trop raffinée : les fibres. Celles ci sont apportées par les céréales complètes, les fruits et les légumes.

Une fois tous ces préalabes assurés, vous pouvez faire une cure de probiotiques et vous en trouverez tous les bénéfices.

Publicités

Sugar detox: Que se passe t’il quand vous arrêtez la consommation de sucres industriels?

b888d82b-91df-4ffb-bf6b-aa4697d104f6

Très vite, vous vous sentez plus calme. Les coups de pompe de 11 heures et de l’après midi disparaîssent pour laisser place à une saine énergie. Votre silhouette s’affine, en commençant par le ventre. Adieu les ballonnements et autres flatulences. Vos intestins affichent une régularité horlogère. Le candida albican, ce champignon malfaisant qui vous sabotait la vie, n’est plus qu’un vieux souvenir.

Vous vous sentez plus léger, comme si l’énergie était libre de circuler.

Le sport ? Vous êtes déjà moins essouflé et le tonus qui renait vous donne envie d’en faire davantage.

Votre sommeil, auparavant si capricieux, redevient profond et réparateur.

Le matin, vous êtes enthousiaste de vous lever. Vous avez de nouvelles idées et davantage de créativité. Votre humeur est plus régulière. Vous sentez une forme de sérénité s’installer et votre esprit est plus clair.

Les envies de sucres diminuent de jour en jour et vous découvrez de nouvelles saveurs plus subtiles.

Outre le poids qui fond, votre peau devient plus belle et plus lumineuse. Vos cheveux retrouvent un nouvel éclat. Même l’aspect « peau d’orange » sur les cuisses contre lequel vous avez lutté en vain pendant des années, semble disparaître.

Vous revivez !

Extrait de Sugar Detox Ed Larousse à paraitre en janvier 2019

Une fin d’été mi-figue mi-raisin

a3534ec6-82a1-4391-94c0-7626fd7ceca3C’est la fin de l’été, l’automne est presque là et avec lui, arrivent les 2 fruits phares de la saison : la figue et le raisin ; deux fruits délicieux, sucrés, riches en fibres, vitamines, minéraux et anti-oxydants.

Consommés frais, cuits ou séchés, la figue et le raisin sont d’excellents leviers pour restaurer l’équilbre acido-basique

Voici quelques idées pour les savourer :

les figues :

En accompagnement d’une viande blanche, faites cuire doucement dans un peu de beurre et servez chaud. Vous pouver aussi faire pocher vos figues fraiches dans un peu de vin rouge.

Cuites ou crues, avec des noix, en accompagnement d’un fromage frais de chèvre ou de brebis, les figues s’accordent particulièrement bien avec les laitages ou les crèmes glacées.

Si vous avez les intestins irritables, consommez les figues de façon modérée, et en tout cas progressive.

Le raisin :

Comme la figue, le raisin frais s’accorde avec les fromages, notamment le conté. Il sera aussi parfait dans une salade d’endive et de noix.

Sec, le raisin vient ajouter une saveur douce et sucrée aux carottes râpées, aux compotes, mais aussi aux couscous et aux salades à base de boulgour, semoule ou quinoa.

Le fenouil, une réponse naturelle pour une digestion légère

IMG_5373

Si vous souffrez de troubles digestifs et que vous appréciez la saveur anisée, le fenouil est la solution pour oublier vos désagréments.

En graines, en bulbe ou en huile essentielle, le fenouil est la réponse à bien des inconforts.

Sous forme de graines, pour faciliter la digestion après un repas copieux :

Mettre un peu de gingembre frais (selon vos goûts), une quinzaine de graines de fenouil et 2 rondelles de citron bio dans une eau à peine frémissante. Laissez infuser et couvrez le mélange pendant 10 minutes. Filtrez et buvez !

Sous forme d’huile essentielle pour lutter contre les troubles digestifs, ballonnement, constipation et fermentations :

Diluer 1 goute d’huile essentielle de fenouil pour 4 gouttes d’huile végétale de votre choix (amande douce, abricot, coco…) et procédez à un massage circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre sur la zone abdominale.

Le bulbe, pour une entrée fraiche et détox :

Choisir 2 belles carottes et un bulbe de fenouil. Epluchez et émincez les finement. Ajoutez y un peu d’huile d’olive, du citron, du cumin et du gingembre haché. Un peu de sel et de poivre, et vous obtenez une entrée facile et délicieusement légère…

Outre ses vertus digestives, le fenouil est excellent pour lutter contre les douleurs articulaires, les inconforts gastriques et l’excès d’acidité.

L’ananas contre la rétention d’eau

 

IMG_1381

Souvent utilisé dans le cadre de programmes minceur, l’impact sucré de l’ananas est tel, qu’il semble peu probable que ce fruit exotique puisse faire mincir.

Si ses caractéristiques nutritionnelles sont proches des fruits de métropole, la richesse enzymatique de l’ananas en fait un excellent « booster » de digestion.

Il supprime les aigreurs d’estomac, diminue les flatulences et lutte contre la rétention d’eau.

Pour les carnivores invétérés, sachez que la composition enzymatique de l’ananas aide à la digestion des viandes prises au cours d’un même repas.

 

Ananas panés aux amandes

Ingrédients: 2 œufs bio ; 1/2 sachet de poudre d’amande ; 1 petit ananas.

Cassez les œufs et battez-les en omelette. Versez 1/2 sachet de poudre d’amande dans une assiette. Épluchez l’ananas et coupez 4 belles tranches. Tremper chaque tranche dans l’œuf puis dans la poudre d’amande. Faites cuire dans une poêle anti adhésive 1 min sur chaque face.

Recette extraite de l’alimentation santé, les recettes! Ed Mosaïque Santé

Capture d’écran 2014-02-28 à 17.28.33

Les aliments anti-fatigue

IMG_4961

« Quels sont les aliments anti-fatigue ? », voilà une question qui m’est régulièrement posée, surtout en cette période de transition saisonnière.

Il se trouve que les aliments anti-fatigue n’existent pas, même si certains permettent d’éviter les « coups de barre » ou de stimuler l’intellect.
Il y a plutôt des aliments à éviter. Ce sont les aliments trop sucrés et les aliments trop gras ou en tout cas riches en mauvais gras.

Les aliments très gras tels que charcuteries, fritures ou certains fromages sont difficiles à digérer et demandent un travail supplémentaire du métabolisme. Cela se traduit souvent par une somnolence post repas.

Les aliments trop sucrés génèrent des hypoglycémies, parfois sévères, qui rendent toute activité physique ou intellectuelle laborieuse.

Outre les difficultés digestives, ces 2 groupes d’aliments produisent des toxines qu’il sera nécessaire d’évacuer, sollicitant de nouveau les émonctoires.


Pour ne pas être fatigué en mangeant il est simplement utile de respecter des règles comme :

  • bien mâcher
  • bien s’hydrater en dehors des repas
  • éviter l’excès d’alcool
  • éviter les mauvais gras
  • ne pas abuser de la caféine
  • manger des protéines légères à chaque repas de type poisson, œuf, volaille.
  • les pâtes, le riz ou les pommes de terre sont aussi indispensables et bien digérés s’ils sont associés correctement, notamment avec des légumes.
  • éviter les aliments industriels et très sucré tels que sodas bonbons et viennoiseries.
    Enfin les herbes aromatiques ou épices sont une aide digestive efficace et propice à la forme. Je pense par exemple au fenouil à l’anis, à la coriandre ou au basilic ou à toutes les épices telles que cumin ou gingembre.

    Pour conclure, on parlera plutôt d’une hygiène de vie qui favorise la forme: des repas équilibrés et de saison, une activité physique douce et régulière et un sommeil profond en évitant les écrans le soir.